top of page

LES ALLERGIES ET LEURS MANIFESTATIONS

Dernière mise à jour : 25 avr.

Est-il possible de se débarrasser des allergies ou de s’en désensibiliser ?


Femme qui éternue à cause de ses allergies aux graminées. Arrière plan de forêt au printemps
Les allergies et leurs manifestations

Le corps étant une machine très complexe et redoutable, j'aurais tendance à dire que oui, le corps est capable de s'auto-guérir d'allergies diverses pour autant qu'il ait des instructions claires sur le processus de guérison. Le corps humain a des capacités d'auto-guérison insoupçonnées et encore mal comprises du monde médical à l'heure actuelle, d'où le terme « miracle » quand une guérison spontanée s'opère et ne peut s'expliquer rationnellement par la science médicale.

Nous avons déjà tous entendu l'histoire d'un tel qui avait une pathologie grave ou incurable et qui subitement guérissait et retrouvait la pleine santé, sans même plus une trace de sa pathologie et cela de manière inexpliquée et inexplicable.

Ces phénomènes sont encore peu étudiés scientifiquement et statistiquement et sont classés comme « il s'est produit un miracle » ou « guérison spontanée  étonnante » sans aller plus loin.

A l'heure d'aujourd'hui, nous n'avons pas encore réussi à faire le tour complet du fonctionnement cérébral et inconscient et à en délimiter les limites de capacité.

C'est donc ce processus d'auto-guérison du corps que la méthode JMV vise à travers son protocole pour optimiser sa santé.

Le praticien accède à l'inconscient de la personne pour aller déprogrammer une allergie ou « effacer » une sensibilité alimentaire du programme de fonctionnement de la personne pour ensuite implémenter une information de traitement d'allergie qui reprogramme le fonctionnement de la personne face à la réponse allergique.

La personne constate une amélioration nette voire une totale désensibilisation à la substance traitée (poil de chat, pollen, acariens, cacahuètes, etc).

Je vous donne plus de détails sur cette méthode en fin d'article.


Parlons maintenant plus spécifiquement des allergies et des traitements des allergies afin de mieux comprendre à quoi nous avons affaire.


Qu'est-ce qu'une allergie et comment la reconnaître ?


Les allergies, ou plutôt les réactions allergiques, se produisent lorsque le corps réagit de manière hypersensible à des substances appelées allergènes, présentes dans l'environnement et normalement inoffensives. Ces réactions peuvent varier de bénignes à sévères. Les allergies surviennent lorsque le corps perd sa tolérance envers ces substances, et elles peuvent se manifester tôt dans la vie ou plus tard. Ces réactions sont causées par un dysfonctionnement du système immunitaire et se déroulent en deux étapes :

  1. Sensibilisation à l'allergène : aucune manifestation de symptômes ne se produit pendant cette phase. Par conséquent, lors de la première exposition à un allergène, on n'est jamais allergique.

  2. Révélation : c'est à ce moment que les symptômes se manifestent et que la réaction allergique se développe.


Quels sont les différents types d’allergie ?


Il existe différents types d'allergies, notamment les allergies cutanées, alimentaires, saisonnières, médicamenteuses et perannuelles.

Les allergies cutanées

Les allergies cutanées se manifestent généralement sous forme d'urticaire ou d'eczéma (dermatite de contact). Elles peuvent être provoquées par différents allergènes qui entrent en contact avec la peau, tels que des tissus ou des produits chimiques, voire par des allergies alimentaires ou médicamenteuses. Par exemple, certaines personnes peuvent développer des réactions allergiques en portant un masque, selon le matériau utilisé.

Les allergies alimentaires peuvent présenter des symptômes variés chez les enfants et les adultes tels que la rhinite, l'urticaire, des troubles digestifs, un gonflement des lèvres, ou un œdème de Quincke. Elles peuvent être déclenchées par divers aliments tels que les noix, les fraises ou le lait de vache chez les nourrissons. Certaines allergies alimentaires peuvent se manifester dès le plus jeune âge, tandis que d'autres peuvent apparaître plus tard dans la vie. Par exemple, les allergies au gluten, qui touchent 0,6 % de la population, peuvent évoluer au fil du temps et conduire à une maladie auto-immune appelée maladie cœliaque.



éruptions de boutons sur une épaule de femme dû a des allergies
allergie cutanée


Les allergies saisonnières 

Les allergies saisonnières sont souvent des allergies respiratoires causées par le pollen des graminées. Elles se manifestent généralement par une rhinite allergique (nez qui coule, gorge et palais qui grattent) accompagnée parfois d'une conjonctivite. Ces allergies sont également connues sous le nom de "rhume des foins". Certaines personnes peuvent également développer de l'asthme en raison de ces allergies saisonnières. Les symptômes sont plus fréquents au printemps, mais peuvent survenir à d'autres moments de l'année en fonction de la région. Par exemple, là où le pollen d'ambroisie est plus présent, les allergies peuvent survenir en août, septembre ou octobre.


Les allergies médicamenteuses 

Les allergies médicamenteuses peuvent provoquer diverses réactions allergiques allant des réactions cutanées de type urticaire aux douleurs abdominales, aux œdèmes localisés, voire au choc anaphylactique qui nécessite une hospitalisation d'urgence. Les personnes souffrant d'allergies médicamenteuses sévères doivent porter un collier ou un bracelet de signalement médical.


Les allergies perannuelles

Les allergies perannuelles sont généralement des allergies respiratoires qui diffèrent des allergies saisonnières. Elles peuvent être causées par différents allergènes volatils tels que les moisissures ou les poussières. Les allergies aux acariens (en fait, aux déjections et débris de ces minuscules arachnides) ainsi que les allergies aux poils de chat (plus précisément aux protéines de la salive du chat) en font partie. Ces allergies entraînent souvent des rhinites chroniques si la source allergène n'est pas identifiée et évitée. Elles peuvent également être associées à d'autres infections telles que la sinusite chronique, l'asthme ou la formation de polypes nasaux.


Quelles sont les causes des allergies ?


Il existe de nombreuses substances auxquelles l'organisme peut réagir de manière inadaptée. On peut les classer en plusieurs catégories d'allergènes :

• Les pneumallergènes, qui sont inhalés. Cela comprend, par exemple, les pollens, les moisissures, les acariens, les poils, les plumes, les blattes, les cafards, etc.

• Les trophallergènes, qui sont ingérés. Le lait de vache, les œufs de poules, les arachides, les céréales et les fruits à coque sont parmi les principaux concernés. On peut également ajouter les poissons, les fruits de mer, ainsi que certains fruits et légumes comme le kiwi et le céleri.

• Les allergènes de contact. Cela concerne notamment les acariens, les poils et les plumes d'animaux, les plantes, ainsi que le latex: un élément peut donc provoquer une allergie de différentes façons.

• Les substances présentes dans certains médicaments ou les médicaments eux-mêmes. Les antibiotiques, les anti-inflammatoires non stéroïdiens, ainsi que les médicaments utilisés lors d'anesthésies sont autant de médicaments susceptibles d'être allergènes.

• Les venins d'hyménoptères. Les venins d'abeilles, de guêpes, de fourmis, ainsi que de frelons sont des allergènes potentiels.

• Les polluants domestiques. Cela inclut le tabac, les produits de beauté, les produits utilisés pour parfumer l'intérieur des habitations tels que les bougies, l'encens, les désodorisants en spray ou électriques, etc.



Les facteurs favorisant la survenue d’allergies chez

une personne


Plusieurs facteurs peuvent être à l'origine d'allergies chez les individus.


Prédispositions génétiques

Dans de nombreux cas, les allergies ne surviennent pas par hasard. Les personnes qui en souffrent sont souvent prédisposées génétiquement. En effet, si les deux parents ont des allergies, il y a 50 % de chances qu'un enfant en développe également. La probabilité peut être encore plus élevée si les parents souffrent des mêmes allergies. En revanche, si aucun des parents n'est allergique, la probabilité de développer une allergie serait réduite à 10 %.


Le réchauffement climatique 

Le réchauffement climatique : Le réchauffement climatique entraîne des changements dans la répartition des végétaux à travers le monde. Certaines espèces végétales plus allergènes deviennent de plus en plus présentes dans des zones géographiques où elles étaient auparavant rares. Par exemple, l'olivier ou le cyprès, caractéristiques du sud, peuvent maintenant être trouvés plus au nord. En outre, le réchauffement climatique provoque un rallongement des périodes d'exposition aux pollens par rapport à quelques décennies auparavant.


Exposition à des substances allergènes 

L'environnement dans lequel les individus vivent au quotidien peut également être une source d'allergie. Ils peuvent être exposés à des allergènes à la fois dans l'air intérieur et extérieur, qui sont désormais relativement pollués.


L'excès d'hygiène 

Les progrès en matière d'hygiène ont indéniablement amélioré le confort de vie et l'espérance de vie des individus. Cependant, il est possible que le fait d'évoluer dans des environnements de plus en plus aseptisés ait un impact sur la résistance des individus aux substances qui les entourent.


L'alimentation 

Enfin, la consommation croissante de produits industrialisés, contenant de nombreux additifs, pourrait également contribuer au développement des allergies. De nos jours, de nombreuses personnes développent des intolérances ou allergies au gluten, aux produits laitiers, aux arachides,...


Qui peut avoir des allergies ?


En France, environ 25 à 30 % de la population serait atteinte d'allergies. Ces affections peuvent toucher les individus à tout âge, mais elles sont particulièrement courantes chez les enfants et les jeunes adultes.

Par exemple, les bébés peuvent développer des allergies lors de la phase de diversification alimentaire, surtout si elle est commencée trop tôt ou si elle n'est pas effectuée de manière suffisamment progressive.


Quels sont les symptômes de l’allergie ?



jeune fille qui se mouche à cause des pollens dans un champ de pissenlits.
le rhume des foins


Les allergies entraînent différentes réactions, principalement en fonction du type d'allergie ou de l'allergène en question :

• Pour les allergies respiratoires : nez qui coule, nez bouché et éternuements (rhinite allergique) ; yeux qui grattent, yeux rouges, larmoiement, conjonctivite allergique.

• Pour les allergies cutanées : inflammation et gonflement de la peau et du visage (œdème de Quincke) ; éruptions cutanées (eczéma atopique, urticaire).

• Pour les allergies respiratoires sévères : symptômes respiratoires tels que crise d'asthme.

• Pour les allergies alimentaires : symptômes digestifs tels que diarrhées, vomissements, constipation.

• Pour les allergies graves : chute de la tension artérielle (choc anaphylactique).

Par ailleurs, certaines allergies peuvent provoquer des symptômes oraux tels que gonflement des lèvres ou de la gorge avec des difficultés à avaler.


Quels sont les traitements contre les allergies ?


Les traitements médicamenteux

Pour soulager rapidement les réactions allergiques, des traitements médicaux sont disponibles sur ordonnance ou en vente libre en pharmacie. Dans de nombreux cas, un traitement antihistaminique est prescrit pour soulager rapidement les symptômes. Cela est fréquemment utilisé pour les rhinites allergiques, les conjonctivites allergiques, ou encore l'urticaire lorsque l'allergie est avérée. Parfois, ces traitements peuvent être complétés ou remplacés par des corticoïdes, notamment pour les éruptions cutanées. En cas de conjonctivite, le médecin peut également prescrire des collyres antiallergiques. Dans les cas les plus sévères, pour les personnes ayant eu des réactions allergiques graves, il est fortement recommandé d'avoir à disposition des seringues d'adrénaline en auto-injection sous-cutanée (type Anapen° ou Epipen°).


L'éviction de l'allergène 

Parfois, la solution la plus simple pour se débarrasser d'une allergie est d'éviter la cause. Certains allergènes peuvent être évités ou supprimés de l'environnement, comme c'est le cas pour les allergies alimentaires ou médicamenteuses. Cependant, pour de nombreux allergènes, cette stratégie n'est pas possible. Les allergènes aériens tels que le pollen ou les acariens présents dans la poussière sont difficiles, voire impossibles à éviter. En cas d'allergies alimentaires, il est important de bien lire les étiquettes avant de consommer un produit. Les substances susceptibles d'être allergènes sont généralement marquées en gras. De plus, la consommation de produits bruts non transformés permet de réduire considérablement le risque de réactions allergiques, car vous avez un meilleur contrôle sur ce que vous mangez.


Les traitements de désensibilisation à une allergie

En cas d'allergie, un médecin peut vous proposer un traitement de désensibilisation si vos réactions allergiques deviennent gênantes ou invalidantes. Ce traitement vise à habituer votre système immunitaire à la présence de l'allergène pour améliorer votre tolérance. Pour cela, vous recevrez des extraits d'allergènes par voie sous-cutanée ou sublinguale sur une longue période. Les résultats sont observables après quelques mois et persistent après l'arrêt de la thérapie.

H3 : Comment calmer une allergie sans médicament ?

En cas de manifestation d'une allergie, il est important de consulter rapidement un médecin pour recevoir un traitement adapté et calmer les symptômes. Vous pouvez également compléter votre traitement par des gestes et remèdes naturels pour apaiser l'allergie, notamment en cas d'allergies cutanées.


Pour l'eczéma et l'urticaire :

  • Hydratez-vous régulièrement, en utilisant notamment des crèmes émollientes.

  • Optez pour des produits cosmétiques ou d'hygiène naturels, par exemple en utilisant un savon surgras plutôt qu'un gel douche.

  • En sortant de la douche, tamponnez votre peau avec la serviette plutôt que de la frotter.

Si vous souffrez d'un rhume des foins, vous pouvez utiliser des remèdes conseillés en cas de rhinite virale :

  • Moucher régulièrement pour éviter les surinfections bactériennes.

  • Si cela vous soulage, nettoyez votre nez avec du sérum physiologique ou des sprays nasaux.

  • Les inhalations de vapeurs d'eau peuvent temporairement aider à dégager les muqueuses nasales. 



Traitement des allergies : supprimer la cause des allergies à l'aide de la méthode JMV


La méthode JMV vise à travers son protocole à redonner une information de guérison au corps afin que celui-ci retrouve le chemin de l'auto-guérison et de l'équilibre.

En effet, le praticien accède à l'inconscient de la personne pour aller déprogrammer une allergie ou

« effacer » une intolérance alimentaire du programme de fonctionnement de la personne pour

ensuite implémenter une information de traitement d'allergie qui reprogramme le fonctionnement de

la personne face à la réponse allergique. Tout est une question de conditionnement et de moyen

privilégié de fonctionnement de la personne. Pour faire simple, le praticien cherche les « bug » du

système et reprogramme une nouvelle information de bon fonctionnement du système face à une

problématique. Ensuite, à l'aide de ces nouvelles instructions de fonctionnement, le corps met en

application une autre réponse adaptative au problème concerné. Les résultats obtenus avec cette méthode innovante sont encourageants.


Pour en savoir plus sur cette nouvelle méthode et sur le déroulement d'une séance, veuillez consulter la page Méthode JMV qui la décrit en détails. Vous pouvez aussi décider de prendre RDV avec moi pour tester cette méthode JMV qui aide à vous désensibiliser de votre allergie. Comme vous l’avez lu, il existe plusieurs manières de traiter ou de se désensibiliser d’une allergie, c’est à vous de choisir celle qui vous correspond le plus.

1 vue0 commentaire

Comments


bottom of page